BATZENDORF – site officiel de la commune

Un village entre tradition & modernité de la Région de Haguenau

Archive for the ‘Santé’ Category

La tique

Les tiques sont des vecteurs de maladies très importants en médecine humaine et vétérinaire. La tique, dont les variétés sont très nombreuses est un acarien visible à l’ oeil nu mais de très petite taille. Les tiques vivent dans les milieux humides tels que forêt, bois, talus (fougères, genêts, hautes herbes) et les prairies.

Pour savoir comment repérer une tique sur son corps, que faire après une piqûre de tique etc. , consultez dès à présent le site www.gare-aux-tiques-msa-alsace.fr  ou le www.ars.alsace.sante.fr

 consulter la brochure

  • Commentaires fermés sur La tique
  • Filed under: Santé
  • Comment affronter la canicule ?

    COMMENT AFFRONTER LA CANICULE ?

    Protégez-vous de la chaleur

    – Evitez les sorties et plus encore les activités physiques (sports, jardinage, bricolage…) aux heures les plus chaudes.
    – Si vous devez sortir, restez à l’ombre. Portez un chapeau, des vêtements légers (coton) et amples, de couleur claire. Emportez avec vous une bouteille d’eau.
    – Fermez les volets et les rideaux des façades exposées au soleil.
    – Maintenez les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure. Ouvrez-les la nuit, en provoquant des courants d’air.
    – Rafraîchissez-vous
    – Restez à l’intérieur de votre domicile dans les pièces les plus fraîches.
    – Si vous ne disposez pas d’une pièce fraîche chez vous, rendez-vous et restez au moins deux heures dans des endroits climatisés ou, à défaut, dans des lieux ombragés ou frais (supermarchés, cinémas, musées…) à proximité de votre domicile.
    – Prenez régulièrement dans la journée des douches ou des bains et/ou humidifiez-vous le corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur ou d’un gant de toilette. Vous pouvez également humidifier vos vêtements.

    Buvez et continuez à manger

    – Buvez le plus possible, même sans soif : eau, jus de fruit…
    – Mangez comme d’habitude en fractionnant les repas (des fruits, des légumes, du pain, de la soupe…).
    – Ne consommez pas d’alcool.

    Demandez conseil à votre médecin, votre pharmacien

    – Si vous prenez ou si vous voulez prendre des médicaments, même s’ils sont en vente sans ordonnance.
    – Si vous ressentez des symptômes inhabituels.

    N’hésitez pas à aider et à vous faire aider

    – Demandez de l’aide à un parent ou à un voisin si la chaleur vous met mal à l’aise.
    – Informez-vous de l’état de santé des personnes isolées, fragiles ou dépendantes de votre entourage et aidez-les à manger et à boire.
    – Inscrivez-vous au registre des personnes âgées et des personnes handicapées de votre mairie, afin de bénéficier d’un intervention des services sanitaire et sociaux, en cas de déclenchement d’un plan d’alerte

    QUE RISQUE-T-ON QUAND IL FAIT TRES CHAUD ?

    L’exposition à de fortes chaleurs constite une agression pour l’organisme. On risque une déshydratation, l’aggravation d’une maladie chronique ou un coup de chaleur.

    Certains symptômes doivent vous alerter :
    – Des crampes musculaires au niveau des bras, des jambes, du ventre…
    – Plus grave, un épuisement peut se traduire par des étourdissements, une faiblesse, une insomnie inhabituelle.

    UN RISQUE GRAVE : LE COUP DE CHALEUR

    Il peut survenir lorsque le corps n’arrive plus à contrôler sa température qui augmente alors rapidement.
    Il se repère par :
    – une agressivité inhabituelle
    – une peau chaude, rouge et sèche
    – des maux de tête, des nausées, des somnolences et une soif intense
    – une confusion, des convulsions et une perte de connaissance.

    Les sportifs, les travailleurs manuels exposés à la chaleur, les nourrissons, les personnes âgées, les personnes atteintes d’un handicap ou d’un maladie chronique sont particulièrement sensibles aux coups de chaleur.

    ATTENTION ! Une personne victime d’un coup de chaleur est en danger de mort.
    Appelez immédiatement les secours en composant le 15.
    En attendant, transportez la personne dans un endroit frais, faites-la boire, enlevez ses vêtements, aspergez-la d’eau fraîche ou couvrez-la de linges humides et faites des courants d’air.

    POUR PLUS D’INFORMATION

    – Plateforme téléphonique « canicule info service » 0 800 06 66 66 (appel gratuit) ; ouvert en juin-juillet-août du lundi au samedi hors jours fériés de 8 heures à 20 heures ou par internet : www.sante.gouv.fr

    – Consultez régulièrement la météo et la carte de vigilance de Météo France, par téléphone : 32 50 (0,34 €/minute) ou par internet : www.meteo.fr

  • 1 Comment
  • Filed under: Santé
  • Monoxyde de carbone

    Chaque année, avec le début de l’automne et la reprise de la période de chauffe, les intoxications au monoxyde de carbone connaissent une recrudescence.

    1) Quelques chiffres :
    Entre le 1er septembre 2013 et le 31 mars 2014, il y a eu 1028 signalements d’intoxication  et 50 personnes en meurent chaque année en France.

    2) Pourquoi est-ce dangereux ?
    – Le M.C. (monoxyde de carbone) est un gaz indétectable. Il est le résultat d’une mauvaise combustion, quelle que soit la source d’énergie : bois, gaz (naturel, butane, propane ou pétrole liquéfié), charbon, essence…
    – Il agit comme un gaz asphyxiant très toxique prenant la place de l’oxygène dans le sang. Il peut s’avérer mortel en moins d’une heure.

    Il provoque 2 types d’intoxication :
    – L’intoxication faible ou chronique : elle se manifeste par des maux de tête, des nausées et de le fatigue. Elle est lente.
    – L’intoxication grave : plus rapide, elle entraîne des vertiges, des troubles du comportement, des pertes de connaissance, le coma ou le décès

    Ces intoxiations peuvent laisser des séquelles à vie.

    3) Quelles sont les causes du danger ?
    – Les appareils de chauffage ou de production d’eau chaude mal entretenus : si vos appareils ne sont pas correctement entretenus, les combustibles y brûleront mal, ce qui risque de provoquer une émission de M.C.
    – Une mauvaise aération du logement : une flamme a besoin d’air pour brûler. Si l’air de votre logement n’est pas suffisamment renouvelé, la combustion au sein de vos appareils sera incomplète et émettra du M.C.
    – Les fumées mal évacuées : un conduit d’évacuation bouché ou obstrué ne permet pas aux gaz issus de la combustion de s’évacuer.

    4) Comment éviter les intoxications ?
    – Faites vérifier chaque année avant l’hiver, vos installations par un professionnel qualifié (chaudières, chauffe-eau et chauffe-bains, cheminées, inserts et poêles, conduits d’aération)- Aérez votre logement même en hiver et ne bouchez jamais les entrées d’air.
    – Faites effectuer un ramonage mécanique de vos conduits et cheminées au moins une fois par an.
    – Toujours respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion.

  • Commentaires fermés sur Monoxyde de carbone
  • Filed under: Santé